Colt Canada C8 IUR front sight, bayonet lug & flash hider

Vous avez peut- être remarqué une légère baisse de régime au niveau du rythme de publication ces derniers temps… J’ ai pourtant une bonne liste d’ articles en attente et/ou en cours de rédaction, et toujours pas mal de projets sous le coude, mais je manque cruellement de temps pour vous exposer tout cela dans des articles de qualité!

Voici de quoi me faire pardonner… et rattraper un peu mon retard!

Présentation

Pour cette fois, on m’ a confié un chouette petit projet de conception/ impression 3D.

L’ objectif va être de reproduire les accessoires de la version IUR du C8A2, version modernisée « Made in Canada » de la bonne vieille M4a1!

La grosse difficulté sera de parvenir à trouver suffisamment d’images de références pour réaliser un travail de rétro- conception crédible.


Front Sight & Bayonet Lug

Vraiment très peu de sources exploitables pour ces pièces… La meilleure référence trouvée est une vidéo de présentation du C8 IUR par Vickers Tactical…

… de laquelle j’ ai pu tirer quelques captures d’ écran.

De là, gros travail de mise à l’ échelle et de conception, en extrapolant les cotes générales des pièces à dessiner à partir des dimensions connues des éléments visible sur les captures: Diamètre du canon, entraxe des goupilles, entraxe canon/ gas tube, hauteur d’ un guidon standard d’ AR15.

Un peu comme pour mon gas block Noveske, mais en plus compliqué car nous aurons ici un ensemble constitué de plusieurs pièces mobiles: le tout devra être fonctionnel, certains des composants (pions d’ indexation, guidon, ressorts) seront vampirisés sur un autre ensemble flip- up au fonctionnement similaire.

Il faut aussi garder à l’ esprit que les pièces sont destinées à être imprimées sur une machine FDM, ce qui implique une certaine réflexion et/ou quelques astuces dès la face de conception, face aux limitations du process (sens d’impression, orientation des couches face aux contraintes mécaniques pour une meilleure résistance des pièces, positions des supports…). Tant que faire se peut, il faut aussi essayer de faire en sorte que l’orientation des « stries » soit esthétiquement cohérent.

Le tenon de baïonnette par exemple, qui ne pourra pas être goupillé sur le canon comme le vrai modèle, sera immobilisé par une vis de pression: il faut orienter la pièce à l’ impression de manière à ce que l’ effort de serrage de la vis ne vienne pas rompre l’ adhérence des « strates » d’ impression. L’ adhérence des couches est toujours le point faible question résistance en impression 3D.

Une fois dessiné, on passe justement à l’ impression et a un montage! (Ici sur un canon 14,5 pouces G&P)


Flash Hider

Là aussi, très peu de photos de référence. Heureusement, les dimensions sont plutôt proches de celles d’ un cache flamme A2 classique (juste un peu plus long). Nous avons réussi à dénicher l’ essentiel: Une vue de face, une vue de coté, une vue de dessus.

En partant de là, même travail de dessin que précédemment.

Et une fois imprimé:

C’ est tout pour aujourd’ hui, mais je n’ en ai pas fini pour autant avec ce projet… La suite prochainement!

-kC-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :