Passive retention holster, pour réplique type Hicapa 5.1 avec TLR-1

Pas simple de trouver un holster adapté à une réplique custom, surtout quand on est gaucher… C’ est exactement le problème auquel j’ ai été confronté, le moment voulu d’ emmener mon Hicapa customisé en Infinity Hybrid sur le terrain.

Le holster Universal Pistol Holster de chez Warrior Assault passe très bien pour la réplique nue et avec rmr, mais impossible d’ y loger la réplique avec sa lampe TLR-1HL…

Il y avait bien l’ option du « sur mesure » en Kydex, mais les prix généralement proposés m’ ont un peu refroidis, ainsi que la nécessité d’ envoyer mon jouet pour la prise de ses mensurations…

J’ ai finalement (ou plutôt, une fois de plus!) opté pour le DIY!

Conception

J’ ai un temps pensé à rester sur l’ option Kydex mais fait maison, pour finalement me rabattre sur ce que je maitrise le mieux: la conception 3D et les outils numérique de fabrication additive et/ ou par enlèvement de matière (autrement dit, l’ impression 3D et l’ usinage 😉 )

L’ idée est donc de réaliser un holster rigide à rétention passive, sur mesure, compatible avec le système de montage rapide sur plateforme type QLS.

Le verrouillage de la réplique dans le holster se fera au niveau de la lampe: ainsi, le corps de la réplique n’ est même pas en contact avec le corps du holster, évitant tout risque d’ usure de la peinture custom par frottement. Ok, la peinture Cerakote est sensée résister à l’ abrasion… mais au prix du custom, je n’ ai même pas envie de prendre le risque! La majeure partie du holster ne sera en fait qu’ une « coque » de protection enveloppant la réplique, un écrin de protection 🙂

L’ autre avantage de verrouiller sur la lampe, c’ est qu’ en théorie n’ importe quel réplique équipée d’ une lampe TLR1 est compatible avec cette conception.

Réalisation

Pour l’ impression, j’ utilise une fois de plus un filament PETG: cette matière offre une meilleure flexibilité, et donc un plus faible risque de casse que le PLA sur ce montage qui nécessite une certaine « souplesse ». En complément, un tressage en corde bungee 3mm assure le serrage de rétention.

J’ ai d’ abord testé une première version du holster avec montage sur passant molle par pinces type molle-lok, mais cela ne m’ a absolument pas convaincu: ces pinces avaient tendance à s’ ouvrir seules sous l’ effet cumulé du poids de la réplique et des dé-gainages/ rengainages successifs.

J’ ai donc modifié ma conception pour passer sur un système type QLS, qui s’ est avéré beaucoup plus fiable, et qui facilitera aussi le changement de configuration en cas d’ utilisation de plusieurs holsters.

Et pour finir, l’ ensemble est recouvert d’ un tissu autocollant multicam black, type GearSkin.

-kC-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :