Ruger mk1 « supressed », KJ Works

Need a translation? click here!

La réplique de ruger mk1 KJ Works dont je vais vous parler aujourd’hui est une copie à bas prix d’un modèle fabriqué par le japonnais Marushin. Elle a été modifié de fond en comble par mes soins.

Présentation

12918960822
Photo web

Cette réplique de type NBB est, disons le franchement, archi-nulle en sortie de boite. Bruyante, trop puissante ( de mémoire, 430 fps au propane pour mon modèle), course de détente très longue et raide, peu précise et à la portée ridicule. Et son autonomie est décevante malgré son mode de fonctionnement!

Pourquoi l’avoir acheté alors? Et bien parce qu’a un peu moins de 50€ ( 49€ chez airsoft entrepot), j’y voyais une base de custom excellente! Mon but est d’obtenir un backup furtif, une alternative plus compacte au célebre mk23 marui. Et je souhaiterais me rapprocher du look du Hi-standard .22 vu dans le jeu video de 1998 « Delta Force »:

df-high-standard-22
Ce jeu est culte! (capture d’ écran)

Liste des Modifications

Interne:

ATTENTION! toute modification raté peut rendre votre réplique inutilisable! En cas de doute, abstenez-vous!

Bien entendu, je peux également réaliser ces modifications sur votre réplique à la demande, vous pouvez me contacter via le formulaire de contact ou par mail à l’adresse suivante, atelierkc(a)outlook.fr

  • Ressort percuteur:

la plupart de ses défauts sont lié à sa puissance: Lors d’un premier diagnostique, je constate que le ressort du percuteur est particulièrement raide.

ensemble-ressort-percuteur
On peut apercevoir le ressort du percuteur dans son bloc

Après plusieurs essais de changement de ressort peu concluant (la valve ne se percutais plus correctement, ou de manière trop irrégulière), je décide de couper le ressort d’origine pour limiter au minimum sa précontrainte.

1er gain: la détente gagne en souplesse et la puissance baisse un peu.

  • Percuteur:

Deuxième piste, le percuteur lui même.En effet je constate rapidement que la réplique consomme énormément de gaz à chaque tir, ce qui explique sa puissance mais aussi sa faible autonomie et la forte détonation entendu à chaque tir.

percuteur-mk1
Le percuteur modifié

Je décide donc carrément de couper progressivement le percuteur, afin de réduire l’ouverture de la valve jusqu’à obtenir l’effet souhaité. Et là bingo, la puissance baisse drastiquement, ainsi que le bruit tout en augmentant significativement l’autonomie.

Petit à petit, en contrôlant systématiquement au chrony la puissance après chaque retouche, je vais donc tailler le percuteur jusqu’à obtenir une puissance relativement faible de 200fps (afin de faire passer la réplique dans la classe « 0 » de mon assoc’= pas de distance de sécu).

A cette puissance, l’autonomie est énorme! Je tire… au moins 150 coups avec une charge de gaz (j’ai arrêté de compter).

Pour plus de flexibilité, j’ai ensuite réalisé une modification du percuteur, pour le rendre réglable à volonté, et donc ajuster la puissance également.

 

Vous pourrez trouver un article dédié et complet détaillant cette modification ICI.

 

  • Hop up:

Après avoir corrigé la partie percussion, je m’attaque a la partie canon, et plus précisément son hop up.

Celui-ci est très rudimentaire, une simple vis sans tête appuyant directement sur une pastille en plastique souple placé sur une fenêtre dans le canon. Ce mode de réglage le rend très sensible ( 1/8eme de tour de vis en trop et c’est le bourrage assuré), mais théoriquement efficace (c’est le principe très à la mode des R-hop et autres joints plats).

En pratique il est cependant très irrégulier.

shema-hopup-mk1-2
D’origine, la bille peut se balader dans toute la zone rouge au moment du tir. Plus elle est loin du joint, moins l’effet hopup est bon.

L’irrégularité vient de l’absence de pré-positionnement de la bille sous le joint, ce qui fait que l’effet n’es jamais le même suivant comment se présente la bille.

shema-hopup-mk1-3
en ajoutant un joint torique et en rétrécissant la « chambre », la bille est positionné plus précisément. L’effet hopup est constant.

Je vais donc modifier la chambre hop up pour aider à positionner la bille juste avant le tir.

Je commence par limer légèrement la chambre pour en rétrécir la longueur, puis je limite le déplacement de la bille vers l’avant en intercalant un joint torique entre la chambre et le canon.

 

Avoir limé l’entrée de la chambre hop up à également allégé le poids de détente en fin de course. Effectivement la double action de la détente fait reculer l’ensemble canon pour chambrer une bille et mettre « en pression » la chambre avec le joint de libération du gaz. D’origine, cette pression est assez conséquente. Attention toutefois à ne pas trop limer, au risque de ne plus avoir d’étanchéité du tout!

Le fonctionnement de la réplique est désormais nettement plus agréable et constant. On peut maintenant s’attaquer à son look!

Externe:

  • installation du silencieux:

Le canon externe de la réplique est fixé par le biais d’une vis sans tête l’immobilisant sur un téton lié à la carcasse. J’ai fait réaliser par un tourneur une pièce cylindrique fileté M14x100 en son extrémité, qui viendra s’installer en lieu et place du canon. J’ai réalisé moi même les autres opérations d’usinages, notamment pour y rapporter la mire de la réplique.

 

J’ai également fait réaliser en impression 3D un second adaptateur, équipé d’un rail au standard picatinny cette fois ci:

 

Suite à de nombreuses demandes, le fichier STL de la pièce est désormais disponible sur l’article dédié à cet adaptateur!

=> Adaptateurs silencieux pour mk1 en impression 3D (STL Inside!)

Et pour ceux ne disposant pas d’ imprimante, n’ hésitez pas à me contacter pour faire réaliser la pièce!

  • silencieux

J’ai choisi d’installer un petit silencieux de Ø30x110mm sur cette réplique, ce qui la rend à peine plus longue qu’un PA classique (285mm). Malgré le canon qui se prolonge partiellement dans le silencieux, le résultat est diablement efficace! elle fait moins de bruit qu’un mk23 marui, objectif atteint!

Avec un silencieux plus long (Ø40x200mm), la réplique reste moins encombrante qu’un MK23 (375mm contre 427mm) et le tir est absolument imperceptible pour le joueur en face, c’est bluffant! Les seuls sons perçu sont ceux du déplacement de la tringlerie et du percuteur qui est interne à la réplique! Ce MK1 fait donc moins de bruit qu’un MK23 marui même manipulé sans gaz ^^ Mais au final je préfère le silencieux court, moins encombrant.

 

Voici une petite vidéo de tir, pour donner une idée du rendu sonore de la bête:

 

-kC-


Si cet article vous a plu, n’ hésitez pas à le partager, à vous abonner, et à commenter si vous avez des questions ou remarques!


Enregistrer

Enregistrer

13 commentaires sur “Ruger mk1 « supressed », KJ Works

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :